Passer au contenu principal

Relations intimesLes applications de rencontre ne tuent pas l’amour

Une étude de l’Université de Genève montre que les couples formés grâce à une appli pour mobile peuvent aussi viser le long terme et le mariage.

L’étude de l’UNIGE montre qu’une relation amoureuse durable peut parfaitement commencer par le biais d’une application de rencontre pour smartphone.
L’étude de l’UNIGE montre qu’une relation amoureuse durable peut parfaitement commencer par le biais d’une application de rencontre pour smartphone.
NurPhoto via Getty Images

Ces dernières années, les applications de rencontre se sont multipliées sur nos téléphones portables. Mais est-ce un bien? Des «collectionneurs» de conquêtes éphémères ne se cachent-ils pas derrière les internautes qui les utilisent? Les liens intimes ne se dégradent-ils pas avec de tels procédés? Gina Potarca, chercheuse à l’Institut de démographie et socioéconomie de la Faculté des sciences de la société de l’Université de Genève (UNIGE), a voulu en avoir le cœur net. Les résultats de son étude, publiés dans la revue «PLOS ONE», sont aussi réjouissants que surprenants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.