Passer au contenu principal

Revers genevois en prolongationLes Aigles ont été lessivés par la machine à gagner zougoise

Face à une équipe de Suisse centrale impressionnante, cette défaite de Ge/Servette après prolongation ressemble à un petit exploit.

Lors de la prolongation, Lino Martschini a bénéficié d’une ouverture parfaite pour se présenter seul face au but grenat et allumer l’intérieur du poteau. Imparable pour le gardien Descloux.
Lors de la prolongation, Lino Martschini a bénéficié d’une ouverture parfaite pour se présenter seul face au but grenat et allumer l’intérieur du poteau. Imparable pour le gardien Descloux.
ERIC LAFARGUE

Et ça tourne, et ça tourne, et ça tourne. L’impressionnante machine à gagner zougoise a réalisé un match époustouflant aux Vernets mais ne s’est finalement imposée que durant la prolongation. La faute à un Gauthier Descloux héroïque devant son filet. Il a fallu attendre une ouverture lumineuse de Sven Senteler pour Lino Martschini: seul, l’attaquant de poche a allumé l’intérieur du poteau du gardien grenat. Il fallait faire le geste parfait pour tromper le dernier rempart. Le No 46 l’a réalisé. Au final, Zoug peut pester de n’avoir ramené que deux points de son périple aux Vernets.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.