Passer au contenu principal

ConcertL’ensemble Gli Angeli sonne l’heure des sacrées voix

La formation genevoise retrouve au Victoria Hall un monument, la «Messe en si» de Bach.

Le chef de l’ensemble Gli Angeli, Stephan MacLeod.
Le chef de l’ensemble Gli Angeli, Stephan MacLeod.
Laurent Guiraud

C’était il y a cinq ans et le monde avait un tout autre visage. À l’époque déjà, Gli Angeli se frottait à ce pilier de l’art sacré qu’est la «Messe en si» de Bach mais aucun masque et aucune restriction sanitaire n’étaient là pour gêner les conditions du concert. Ce qui est resté depuis lors? La pièce du cantor de Leipzig, que l’ensemble genevois redécouvre au Victoria Hall, avant d’en déployer les lignes à Bulle et de les graver ensuite pour un album dont la parution est agendée au mois de mars prochain.

Reste aussi la distribution d’alors: «Nous avons gardé les voix solistes à l’identique, détaille le chef de l’ensemble et voix basse Stephan MacLeod. À savoir les sopranos Aleksandra Lewandowska et Marianne Beate Kielland, l’alto Carlos Mena et le ténor Valerio Contaldo.» La pièce sera servie par dix voix en tout, ce qui prolonge une des signatures de la formation, attachée depuis toujours à la clarté du texte et des lignes musicales. Enfin, sur le front instrumental, vingt-huit musiciens complètent le dispositif.

«Messe en si», de J.S. Bach, par l’ensemble Gli Angeli, samedi 10 octobre à 20h au Victoria Hall et dimanche 11 octobre à 17h à l’église de Saint-Pierre-aux-Liens à Bulle. www.gliangeligeneve.com

1 commentaire
    Lek Teur

    Bravo!