Passer au contenu principal

Le village de Jussy (GE) craint d’être submergé par les pendulaires

La localité regrette que la France n’ait pas pris en compte son opposition à la création d’une autoroute. Des mesures lourdes pourraient être prises pour limiter la circulation frontalière.

Le village de Jussy.
Le village de Jussy.
DR

Après la Ville de Genève, c’est au tour du village de Jussy de montrer son mécontentement vis-à-vis de la création d’une autoroute en Haute-Savoie. La petite commune estime ne pas avoir été écoutée par les autorités françaises. Le premier ministre, Édouard Philippe, a en effet donné son feu vert à la construction d’un tronçon de 16,5 km entre Thonon-les-Bains et Machilly.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.