Passer au contenu principal

Elle vend des vêtements anti-5G

Un couple d’Argoviens a ouvert un magasin entièrement dédié aux habits protégeant contre les ondes. Les tissus ont un effet «cotte de mailles».

Ruth Widmer, ici dans sa boutique de Wettingen (AG), a découvert qu'elle était sensible aux ondes en tombant très malade, il y a quelques années.
Ruth Widmer, ici dans sa boutique de Wettingen (AG), a découvert qu'elle était sensible aux ondes en tombant très malade, il y a quelques années.
Pascal Mora
Les chapeaux permettent une bonne protection contre les maux de tête dus aux ondes, selon les Widmer. Le couvre-chef coûte tout de même 85 francs. «Ce n'est pas bon marché, mais ce sont les matériaux qui sont chers.»
Les chapeaux permettent une bonne protection contre les maux de tête dus aux ondes, selon les Widmer. Le couvre-chef coûte tout de même 85 francs. «Ce n'est pas bon marché, mais ce sont les matériaux qui sont chers.»
Pascal Mora
La poche de ce jeans (150 fr.) me, les hommes ayant souvent tendance à garder leur téléphone à cette hauteur.
La poche de ce jeans (150 fr.) me, les hommes ayant souvent tendance à garder leur téléphone à cette hauteur.
Pascal Mora
1 / 6

À l’entrée de ce magasin de Wettingen (AG), petite ville située à côté de Baden, un panneau prie les visiteurs de passer les téléphones portables en mode avion. Sur les mannequins, des vêtements au style épuré et confortable. Les textes des étiquettes accrochées aux habits sont, eux, bien plus longs qu’à l’ordinaire. «Ce tee-shirt à manches longues, de belle couleur beige, protège jusqu’à 99% de la 5G, peut-on lire dans la description du produit. Un grand confort, une belle tenue et tout de même une protection contre les antennes-relais, le WLAN, les téléphones portables, les ­babyphones, le Bluetooth, etc.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.