Passer au contenu principal

Un Suisse sur cinq ne vote jamais

Jeune femme, célibataire, secondo et disposant d’un bas revenu: voici le portrait-robot de l’abstentionniste. Explications.

«On part du présupposé que 20% des Suisses ne votent jamais, tandis que 20 à 25% le font à chaque fois», explique Nenad Stojanovic, professeur à l’Université de Genève (Photo d'illustration).
«On part du présupposé que 20% des Suisses ne votent jamais, tandis que 20 à 25% le font à chaque fois», explique Nenad Stojanovic, professeur à l’Université de Genève (Photo d'illustration).
Anthony Anex, Keystone

Le champagne est au frais dans les Chancelleries du pays. Les bouchons sauteront dimanche prochain, si le taux de participation aux élections fédérales dépasse les 48,5% enregistrés en 2015 et en 2011.

C’est un fait: en Suisse, la majorité des ayants droit n’élisent pas leurs représentants au parlement fédéral. Avec de fortes différences entre les cantons. Il y a quatre ans, 59,8% des Valaisans se sont rendus aux urnes, presque aussi bien que Schaffhouse (62,6%), seul canton où le vote est obligatoire sous peine d’une amende de 6 francs. À l’autre extrémité romande figurait Neuchâtel avec un taux de participation de 41,8%.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.