Passer au contenu principal

Quand le stress a raison du coeur

Une étude sur plus de 130 000 personnes démontre que les gens stressés courent un risque accru d’accidents cardiovasculaires, la première cause de décès en Suisse.

D’après les dernières estimations, 35% de la population est en en état de stress chronique.
D’après les dernières estimations, 35% de la population est en en état de stress chronique.
Runstudio/GettyImages

Être pris dans une catastrophe naturelle, perdre un être cher, être victime de violence ou de harcèlement peut mener votre cœur à bout. Et pas uniquement au sens figuré. Une recherche scandinave publiée dans le «British Medical Journal» révèle que les personnes exposées à un stress aigu ont 60% plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire, notamment une défaillance cardiaque.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.