Pourquoi les sonnettes de nos lits d'hôpitaux sont tombées en panne

InformatiqueUn problème affecte depuis Nouvel-An les sonnettes d’alarme de nombreux hôpitaux suisses. Elle rappelle la vulnérabilité de nos terminaux.

Quelque 2000 installations sont touchées en Suisse, 300 en France et plusieurs dizaines en Autriche.

Quelque 2000 installations sont touchées en Suisse, 300 en France et plusieurs dizaines en Autriche. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis le 1er janvier, une panne touche les sonnettes d’alarme des patients de nombreux hôpitaux suisses. À l’hôpital de Morges, on fournit aux patients de simples clochettes pour pallier le problème, rapporte «La Côte». Les systèmes, issus du fournisseur allemand Gets, n’ont informatiquement pas digéré le passage à la nouvelle année. Quelque 2000 installations sont touchées en Suisse, 300 en France et plusieurs dizaines en Autriche.

«L’horloge a été retardée d’un millénaire au passage à la nouvelle année, ce qui a fait dysfonctionner les appareils», explique Gets. Selon le fournisseur, ils devraient tous êtres réparés dans le courant de la semaine prochaine.

Le problème remet en lumière les craintes du passage de l’an pour le matériel informatique. Le célèbre «Bug de l’an 2000» avait affolé la planète à la veille du nouveau millénaire, en raison de la façon dont les ordinateurs comptaient les dates: au lieu de les traiter complètement, ils ne prenaient que les deux dernières unités, par exemple «99» au lieu de «1999», ce qui pouvait faire croire aux ordinateurs qu’ils n’étaient pas passés en 2000 mais en 1900.

«Le problème était connu depuis 1980 et il y a eu de nombreuses années pour le corriger. Il n’a pas eu de gros effets, mais des centaines de millions, voire milliards, ont été dépensés pour s’en prévenir», explique René Beuchat, chargé de cours d’informatique à l’EPFL. Depuis, il arrive tout de même régulièrement que des appareils cessent de fonctionner à l’aube d’une nouvelle année. Par exemple, les baladeurs Zune de Microsoft ont totalement arrêté de fonctionner pendant le réveillon 2008-2009.

L’iPhone d’Apple est, quant à lui, vulnérable au changement de date manuel. Un youtubeur a démontré qu’en changeant la date pour le 1er janvier 1970, il devient impossible de rallumer l’appareil après l’avoir éteint. En général, ces pannes proviennent d’une simplification du code. En voulant en réduire la longueur, les informaticiens n’incluent pas certaines données qui assurent le passage de l’an. Ce qui peut facilement arriver.

«Il suffit que les programmeurs ne prennent pas correctement en compte ces paramètres et le problème va arriver», explique René Beuchat. Le problème peut potentiellement toucher tous les appareils qui ont besoin de connaître la date en cours, c’est-à-dire dire une énorme quantité de terminaux actuels, et encore plus dans les années à venir avec l’avènement prévu de l’internet des objets. Frigos, cuisines et salles de bains sont voués à être connectés, ils pourront donc aussi être touchés par une telle panne.

Bug de l’an 2038

Le prochain écueil de grande ampleur pour les systèmes informatiques aura lieu le 19 janvier 2038 à 3 h 14 minutes 8 secondes, en temps universel. Cela concerne les systèmes qui comptabilisent les secondes à partir du 1er janvier 1970 selon un format 32 bits, qui limite le nombre total de secondes à 231-1, soit 2 147 483 647 secondes (01111111 11111111 11111111 11111111 en binaire).

En d’autres termes, ces systèmes penseront arriver à la fin du temps. La seconde suivante, ils recommenceront un nouveau cycle et afficheront la date du 13 décembre 1901. De nombreux appareils quotidiens utilisent ce système de mesure du temps, comme les imprimantes, la Swisscom Box ou les clés USB, par exemple. Mais là encore, le pire devrait être évité: «Ces systèmes commencent à être corrigés, et d’ici à 2038, il ne devrait plus rester d’appareil vulnérable à ce risque», rassure René Beuchat. (Le Matin Dimanche)

Créé: 05.01.2019, 22h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...