Passer au contenu principal

Les salaires de Swiss démotivent les futurs pilotes

La compagnie bâloise peine à recruter de nouveaux pilotes en Suisse, avec un premier salaire mensuel de 5887 fr. 55.

La formation des pilotes (ici dans un simulateur à Kloten) est coûteuse et en partie déduite des salaires.
La formation des pilotes (ici dans un simulateur à Kloten) est coûteuse et en partie déduite des salaires.
Christian Merz/Keystone

«Les études, ce n’est pas ton truc? Deviens pilote!» Tel est un message que Swiss International Air Lines adressait le mois dernier aux jeunes Helvètes, lassés de tâches aussi studieuses qu’académiques, lors d’une campagne de pub. L’entreprise insistait en plus sur le fait que les femmes sont aussi les bienvenues. Même en étant porteuses de lunettes!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.