Passer au contenu principal

Chez les Rothschild, après la fête, la tempête

La banque Edmond de Rothschild a congédié son directeur et annonce des sorties de fonds préoccupantes. Le style clivant de sa patronne, Ariane de Rothschild, focalise les critiques. Enquête.

La baronne Ariane de Rothschild et son mari, Benjamin, en 2017 lors de l’inauguration d’un domaine viticole en Espagne.
La baronne Ariane de Rothschild et son mari, Benjamin, en 2017 lors de l’inauguration d’un domaine viticole en Espagne.
Gari Garaialde/Getty

Même à Genève, bastion des superriches, on a rarement vu une fête de cette ampleur. Un bon millier d’invités amenés par une centaine de véhicules; un vaste domaine au bord du lac réquisitionné pour l’occasion; un dôme transparent de 20 mètres de haut abritant buffet géant, orchestres et DJ… La soirée «Dare to be different», organisée le 21 septembre dernier par la famille Rothschild, a impressionné ses participants. «C’était grandiose, on avait un budget no limit, ce qui est rare», se souvient une personne impliquée dans l’organisation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.