Passer au contenu principal

«Nous ressentons une urgence et une obligation morale d'agir»

Rencontre avec une personne qui a pris part aux récents caillassages de boucheries et de restaurants servant de la viande qui se sont produits en Suisse romande.

Le 25 mai, les défenseurs des animaux s’en prennent à deux boucheries de Carouge, à côté de Genève. Ici celle du Vieux Carouge.
Le 25 mai, les défenseurs des animaux s’en prennent à deux boucheries de Carouge, à côté de Genève. Ici celle du Vieux Carouge.
Laurent Guiraud/LMD

«Fondamentalistes de la cause animale», «extrémistes», «terroristes véganes», «vandales antispécistes»: on affuble de tous les surnoms ceux qui cassent des vitrines pour lutter contre l’exploitation animale. Depuis le 13 avril, dix boucheries, deux McDonald’s et une pizzeria-kebab ont été visés dans le canton de Genève et, récemment, à Nyon (VD). «Le Matin Dimanche» a rencontré quelqu’un qui a participé à «un certain nombre» de ces raids nocturnes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.