Passer au contenu principal

«La préparation à une pandémie a été négligée de façon irresponsable»

Ancien Monsieur Prix et conseiller national, Rudolf Strahm demeure, à 76 ans, l’une des personnalités socialistes les plus écoutées. Concernant la crise du coronavirus, il pense que l’on n’a pas su écouter les alertes.

Rudolf Strahm demeure un esprit aussi libre que critique.
Rudolf Strahm demeure un esprit aussi libre que critique.
Gaetan Bally/Keystone

La pénurie d’équipements, des masques aux tests, a déterminé la stratégie du Conseil fédéral durant cette crise?

Il ne sera possible d’évaluer la stratégie du Conseil fédéral sur la gestion du coronavirus et du confinement que plus tard, nous avons besoin de recul. Mais il est déjà clair, aujourd’hui, que la Confédération a toujours basé ses recommandations sur le manque de ces produits de prévention ou thérapeutiques. La population l’a d’ailleurs remarqué depuis longtemps.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.