Passer au contenu principal

Le piéton qui marchait sur l'A1 «n’était pas forcément visible»

La relaxe d’un Genevois de 24 ans a été en partie confirmée. Il avait percuté un ado vaudois qui marchait sur l’A1, près de Rolle.

Le jeune automobiliste s’était livré au «Matin Dimanche» à l’issue de son premier procès, en avril dernier.
Le jeune automobiliste s’était livré au «Matin Dimanche» à l’issue de son premier procès, en avril dernier.
Yvain Genevay

Il y a cinq mois, «Le Matin Dimanche» rendait public l’acquittement de Fabrice*, un automobiliste genevois (étudiant de 24 ans) que le Ministère public avait condamné pénalement pour avoir heurté Damien* sur l’autoroute, une fin de nuit de novembre 2017. Le choc à 100 km/h avec la VW Polo avait fracturé poignet et tibia de cet apprenti employé de commerce vaudois alors âgé de 17 ans. Il rentrait à pied d’une soirée arrosée en marchant sur l’A1, entre les jonctions d’Aubonne et de Rolle. Cette semaine, le Tribunal cantonal vaudois a en partie confirmé la relaxe du Genevois décidée par une juge unique de Nyon.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.