Passer au contenu principal

Une jolie fleur met les colonies d'abeilles en péril

Excellent engrais durable, la phacélie cause, selon les producteurs de miel, d’importants dégâts dans les ruches.

La phacélie, une plante importée, semble avoir de nombreux impacts négatifs sur nos abeilles.
La phacélie, une plante importée, semble avoir de nombreux impacts négatifs sur nos abeilles.
Jean-Paul Guinnard/Istock

Les agriculteurs la louent pour ses vertus d’engrais vert et les promeneurs l’admirent pour la couleur qu’elle donne aux ternes champs d’automne: la phacélie – cette plante violacée qui fleurit entre octobre et novembre dans nos campagnes – n’a pourtant pas que des fans. Les apiculteurs la regardent même d’un œil circonspect, quand il n’est pas mauvais. En cause, les dégâts qu’elle occasionne dans les colonies d’abeilles à l’entrée de l’hiver.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.