Passer au contenu principal

Genève restreint peu les notes de frais de ses employés

En 2018, un rapport révélait que plus de 50% des dépenses étaient non conformes. Mais le nouveau règlement de la Ville ne pose pas beaucoup plus de limites.

Ce nouveau règlement clarifie un certain nombre de points et lève certaines ambiguïtés.
Ce nouveau règlement clarifie un certain nombre de points et lève certaines ambiguïtés.
iStock

Abus de cartes de crédit, manque de justificatifs… L’an passé, l’audit de la Cour des comptes sur les frais de l’Exécutif de la Ville de Genève avait eu l’effet d’une bombe. Peu après, rebelote: un rapport du Contrôle financier (CFi) révélait cette fois-ci que plus de la moitié des frais des employés n’étaient pas conformes. Pour mettre de l’ordre dans leurs dépenses, un nouveau règlement vient d’entrer en vigueur. Mais le document, qui n’a pas été soumis au Municipal, n’apporte que peu de restrictions et instaure même de nouveaux avantages.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.