Passer au contenu principal

Genève renonce aux voyages en avion pour ses fonctionnaires

L’administration du bout du lac ne voyagera plus par les airs. Le Canton suit une tendance qui séduit de plus en plus collectivités publiques et universités.

Le Conseil d’État compte aller au-delà des volontés de la gauche, qui souhaitait que les employés de l’État ne se déplacent plus par voie aérienne en dessous de 1200 km. (Photo d'illustration)
Le Conseil d’État compte aller au-delà des volontés de la gauche, qui souhaitait que les employés de l’État ne se déplacent plus par voie aérienne en dessous de 1200 km. (Photo d'illustration)
Keystone

L’administration genevoise va désormais se passer de l’avion pour ses voyages à l’étranger. La gauche souhaitait, dans une motion, que les employés de l’État ne se déplacent plus par voie aérienne en dessous de 1200 km. Le Conseil d’État a répondu au texte qu’il comptait en faire davantage. «Face à l’urgence climatique, le Conseil d’État procédera à une modification du règlement sur les débours pour restreindre strictement l’usage de l’avion au sein de l’Administration cantonale», annonce ainsi le Gouvernement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.