Passer au contenu principal

À Genève, les habitants de la Vieille-Ville veulent plus de logements

Une association a recensé tous les locaux occupés par l’État. Objectif: demander leur transformation en logements.

Dans le cœur historique de la ville de Genève, l’État occupe l’équivalent de 315 appartements de 4 pièces dans lesquels pourraient loger 1000 habitants supplémentaires.
Dans le cœur historique de la ville de Genève, l’État occupe l’équivalent de 315 appartements de 4 pièces dans lesquels pourraient loger 1000 habitants supplémentaires.
Laurent Guiraud/LMD

La Vieille-Ville de Genève, un quartier fantôme? C’est la crainte de l’association des habitants du secteur historique de la Cité de Calvin, qui dénonce depuis des années sa gentrification. Dans l’espoir de rétablir une certaine mixité, ceux-ci se sont attelés à un travail d’envergure, l’inventaire de tous les bureaux occupés par des services de l’État. But de cette action: demander au Canton d’abandonner progressivement ses bâtiments pour les rendre à l’habitat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.