Passer au contenu principal

La flamme olympique carburera au bois suisse

La flamme des Jeux de la jeunesse sera alimentée grâce à une source d’énergie locale et renouvelable.

Une médaille d’or verte pour la flamme olympique.
Une médaille d’or verte pour la flamme olympique.
Salvatore Di Nolfi/Keystone

Le 24 juillet prochain, la flamme olympique s’embrasera à Tokyo, la capitale japonaise, alimentée pour la première fois dans l’histoire des Jeux modernes par du biogaz au lieu de gaz fossile. Mais dans le marathon des énergies renouvelables, c’est le Pays de Vaud qui rafle la médaille d’or. Dès le 9 janvier, date d’ouverture des Jeux olympiques de la jeunesse, la vasque, dont les contours sont gardés secrets, sera alimentée par des pellets de bois vaudois.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.