Passer au contenu principal

Il y aura plus de femmes et plus de mères au Palais

C’est inédit: 41% des sièges du Conseil national seront féminins. Beaucoup de clichés sont ainsi brisés, sauf celui d’un parlement de plus en plus élitaire.

Katja Christ (Vert'libérale/BS), nouvellement élue au Conseil national, embrasse son fils après l'annonce du résultat final.
Katja Christ (Vert'libérale/BS), nouvellement élue au Conseil national, embrasse son fils après l'annonce du résultat final.
Georgios Kefalas, Keystone
Céline Vara (Les Verts/NE) a créé la surprise et est élue aux États.
Céline Vara (Les Verts/NE) a créé la surprise et est élue aux États.
Jean-Christophe Bott
Regula Rytz, présidente des Verts suisses.
Regula Rytz, présidente des Verts suisses.
Fabrice Coffrini, AFP
1 / 4

Complet gris, cravate noire, gouaille du paysan et assurance de l’avocat. Cette image type du député suisse, au niveau fédéral, va prendre un sérieux coup dès le mois de décembre. Quatre mois après la deuxième grève féministe, les votants ont élu un nombre record de femmes au Conseil national: 82!

Elles occuperont 41% des 200 sièges – en tenant compte des changements survenus dans le courant de la semaine – contre 32% en 2015. «Cette avancée est inédite. La Suisse se trouve désormais bien au-dessus de la moyenne européenne», relève Andrea Pilotti, politologue et membre de l’Observatoire des élites suisses de l’Université de Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.