Passer au contenu principal

La Fédération des médecins rejette l’assouplissement de l’aide au suicide

L’Académie suisse des sciences médicales propose qu’un médecin puisse assister un patient qui a des «souffrances insupportables», même si sa fin de vie n’est pas proche. La FMH n’aime pas cette idée.

Selon la FMH, le terme de «souffrance insupportable» est trop vague et créera «une grande incertitude» chez les médecins.
Selon la FMH, le terme de «souffrance insupportable» est trop vague et créera «une grande incertitude» chez les médecins.
Voisin/Getty

Quand un médecin peut-il aider un patient à se suicider? Dans ses directives révisées, qui étaient en consultation jusqu’à samedi, l’Académie suisse des sciences médicales propose d’assouplir la pratique en vigueur. Cette idée ne plaît pas à tout le monde. La puissante FMH, la Fédération des médecins suisses, 40'000 membres, s’oppose ainsi à toute ouverture en matière d’aide au suicide.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.