Passer au contenu principal

Voici la facture de Carpostal France

En vendant sa filiale française, La Poste referme un chapitre sombre de son histoire. Le coût de cette aventure risquée s’avère bien plus élevé que l’entreprise ne le laisse entendre. Enquête.

La Poste a essuyé les dettes que Carpostal France avait auprès de sa maison mère afin de faciliter son implantation.
La Poste a essuyé les dettes que Carpostal France avait auprès de sa maison mère afin de faciliter son implantation.
DR/LMD

L’épilogue est tombé lundi dans ce qui ressemble de plus en plus à une véritable débâcle commerciale. Après avoir obtenu le feu vert de la commission de la concurrence en France, La Poste a pu finaliser la vente de Carpostal France à Keolis SA, propriété de la SNCF. Dans un communiqué laconique, le géant jaune explique qu’à l’issue de la transaction il enregistre «une perte estimée à 19 millions de francs».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.