Passer au contenu principal

Face au virus, les défenses de la Suisse ont pris l'eau

Jusqu'à fin février, deux semaines avant le confinement, les autorités croyaient avoir l’épidémie sous contrôle. Et puis tout a basculé. Enquête et récit.

Andrea Caprez

L’invasion s’est produite en quelques jours. Fin février, les autorités suisses assuraient encore que le coronavirus ne présentait qu’un «risque modéré pour la population». Mais le mal était déjà là, et il allait bientôt submerger le pays. Depuis son apparition en Chine à la fin de l’année dernière, le Covid-19 a toujours eu un temps d’avance sur les gouvernements. Y compris en Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.