Passer au contenu principal

L’eau minérale de Divonne asséchera-t-elle ses voisins?

La cité thermale française veut lancer sa propre marque d’eau. Mais certains craignent que le pompage d’eau dans le sous-sol ne tarisse les sources alimentant le Pays de Gex et la Versoix. Sans parler du va-et-vient des camions sur La Côte.

La source principale de la Versoix (nommée la Divonne en France).
La source principale de la Versoix (nommée la Divonne en France).
Alain Visinand

En voulant lancer sa propre marque d’eau minérale, Divonne-les-Bains est en train de se mettre à dos plusieurs de ses voisins. Confié à une société privée, le projet de la cité thermale française avance, puisque la demande définitive de permis de construire pour l’usine d’embouteillage vient d’être déposée. Mais il suscite des inquiétudes de part et d’autre de la frontière. Une pétition s’y opposant a déjà recueilli plus de 900 signatures.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.