Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Destination «La Pista», où atterrissent les refoulés de l’Europe

« La Pista », près de Foggia (Pouilles), dans le sud de l'Italie. En 1943, cette piste d'atterrissage servait de base aux bombardiers américains luttant contre le nazisme en Europe. Aujourd'hui, elle fait figure du bout du bout de la route pour des centaines, voire des milliers, de migrants qui se sont perdus sur les chemins de l'Italie, voire de l'Europe, et qui viennent au Sud vivre dans ce ghetto.
Le Togolais Abdul Assima, 45 ans, devant son « restaurant » du ghetto de « La Pista ». « La seule façon de se faire de l'argent, c'est de travailler pour un salaire de misère dans les champs de tomates, à la belle saison. Aujourd'hui, il n'y a rien à manger ».
Les migrants qui croupissent depuis plus de dix ans à « La Pista » dorment dans les rares cabanes en dur, électrifiées, qui longent la piste. Le privilège, au vu de la simplicité des lieux, est tout relatif.
1 / 9