Passer au contenu principal

«Cours et tais-toi!», la consigne qui ne passe plus

Avec le froid et les défaites revient l’éternelle suspicion du manque d’implication. Mais la motivation peut-elle vraiment se convoquer d’un seul cri, avec des formules? Analyse d’un ressort essentiel.

Image d'illustration
Image d'illustration
Getty Images

C’est un peu l’injonction du désespoir; un remède de grand-mère pour relever la tête. «Mouillez le maillot!» De Sion jusqu’à Arsenal, en passant par Lyon ou West Ham, le précepte est revenu à la mode ces derniers jours. Qu’il soit assumé par un coach, suggéré par un directeur sportif ou hurlé dans les tribunes, il dénonce le même coupable, un manque de motivation, pour proposer son antidote universel: battez-vous, tout le reste viendra naturellement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.