Passer au contenu principal

Le coronavirus a chamboulé toute leur vie professionnelle

Urgentistes, pharmaciennes, éducatrices ou entrepreneurs romands témoignent de l'avant et de l'après coronavirus.

«Nous prenons plus de temps pour chaque client, ils nous posent beaucoup de questions, certains nous confient parfois des choses très personnelles. Ça crée des liens.» Judit Fosses, pharmacienne.
«Nous prenons plus de temps pour chaque client, ils nous posent beaucoup de questions, certains nous confient parfois des choses très personnelles. Ça crée des liens.» Judit Fosses, pharmacienne.
François Wavre | Lundi13

Ils sont urgentistes, pharmaciennes, ostéopathes, éducatrices ou entrepreneurs. Ces dernières semaines, le covid-19 s’est immiscé dans leur vie, dans leur travail, dans leur famille et leur relation aux autres. Adaptation au quotidien pour certains, bouleversement radical pour d’autres. Dans cette crise, ces hommes et ces femmes sont au front, dans les hôpitaux, les EMS et les crèches, mais aussi dans les entreprises et les professions libérales. Et ils témoignent d’un avant et d’un après coronavirus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.