Passer au contenu principal

Berne désavoue les cantons concernant les crèches

Le Conseil fédéral a refusé une aide de 98 millions pour les structures d’accueil. Pourtant, les Cantons la soutenaient et étaient prêts à doubler la somme.

Président de la Conférence des directeurs cantonaux des affaires sociales, Martin Klöti (PLR/SG) soutient le crédit d’urgence.
Président de la Conférence des directeurs cantonaux des affaires sociales, Martin Klöti (PLR/SG) soutient le crédit d’urgence.
Regina Kühne

La décision a suscité fureur et dépit dans les milieux concernés. Vendredi, le Conseil fédéral a retoqué un crédit d’urgence de 98,5 millions de francs pour les crèches, selon plusieurs journaux alémaniques. La majorité a estimé qu’une aide ordinaire pourrait être accordée après la crise.

Or, selon nos informations, les Cantons, consultés dans l’urgence, soutenaient le plan présenté par Alain Berset. Même plus: ils étaient prêts à doubler la somme, pour la porter à près de 200 millions de francs! Le président de la Conférence des directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS), Martin Klöti (PLR/SG), le confirme.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.