Passer au contenu principal

À 74 ans, elle n’a que trois mois pour se reloger

Voir son bail résilié en plein confinement, un stress majeur pour une personne à risque. Paniquée, Simone ne se laisse pas faire.

Simone, 74 ans, habite cet immeuble ancien du quartier de Valency, à Lausanne, depuis le 1er juillet 1980. Quarante ans après, elle reçoit son congé pour fin juin en pleine crise du coronavirus.
Simone, 74 ans, habite cet immeuble ancien du quartier de Valency, à Lausanne, depuis le 1er juillet 1980. Quarante ans après, elle reçoit son congé pour fin juin en pleine crise du coronavirus.
Yvain Genevay

Simone, 74 ans, habite depuis bientôt quarante ans un appartement de 65 m2 au 4e étage d’un immeuble ancien dans le joli quartier de Valency, à Lausanne. Confinée chez elle depuis le début de la crise sanitaire, elle est de surcroît au nombre des personnes à risques en raison de son âge et d’une santé fragilisée par une récente opération.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.