Passer au contenu principal

Réseau ferroviaireLéman Express recherche mécaniciens, désespérément

La pénurie de personnel a forcé mercredi à supprimer des convois sur la partie suisse du réseau. La France fait aussi face à des difficultés. Dès jeudi, la cadence sera réduite de moitié entre Genève et Coppet.

Premiers voyageurs du Léman Express au départ de la gare de Chêne-Bourg avec une arrivée à la gare de Cornavin. Photo LUCIEN FORTUNATI
Premiers voyageurs du Léman Express au départ de la gare de Chêne-Bourg avec une arrivée à la gare de Cornavin. Photo LUCIEN FORTUNATI
Lucien FORTUNATI

Après la grève, les pannes et la pandémie, le Léman Express affronte un fléau supplémentaire: la pénurie de personnel. La nouvelle est tombée mercredi matin sur les téléphones des abonnés: le réseau transfrontalier avertissait que «suite à un manque accru de personnel CFF, des suppressions de trains sont à prévoir toute la journée sur la partie suisse du réseau».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.