Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

CoronavirusL’efficacité maximale non garantie si la seconde injection du vaccin est retardée

«Même si des données démontrent qu’il existe une protection partielle dès 12 jours après la première dose, il n’y a pas de données qui démontrent que la protection reste en place au delà de 21 jours», a expliqué une porte-parole de BioNTech.

Espacer les doses

Protection partielle

AFP