Passer au contenu principal

Remaniement à MatignonLe vote du Havre a renforcé la position d’Édouard Philippe

Se séparer d’un premier ministre populaire serait un risque politique pour Emmanuel Macron. Mais, attention, le président adore créer la surprise.

Le Premier ministre Edouard Philippe et le président Emmanuel Macron, ce lundi matin dans les jardins de l'Élysée.  EPA/CHRISTIAN HARTMANN / POOL  MAXPPP OUT
Le Premier ministre Edouard Philippe et le président Emmanuel Macron, ce lundi matin dans les jardins de l'Élysée. EPA/CHRISTIAN HARTMANN / POOL MAXPPP OUT
keystone-sda.ch

Alors, gardera, gardera pas? Quand il apparaît lundi matin dans les jardins de l’Élysée pour accueillir les 150 membres de la Convention citoyenne sur le climat, Emmanuel Macron est tout sourire. À son côté, très détendu, il y a son premier ministre, Édouard Philippe, et l’image ne manque pas de piquant, car tout le monde a en tête la même question: le président de la République va-t-il ou non garder le chef de son gouvernement?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.