Passer au contenu principal

ÉditorialLe virus fait muter la ville

Marc Moulin, journaliste en rubrique Genève
Marc Moulin, journaliste en rubrique Genève
GEORGES CABRERA

D’abord les heures de pointe ont disparu durant des semaines et, quand la ville s’est repeuplée, de gigantesques parcours cyclables ont surgi. Du point de vue de la mobilité, c’est le résumé des bouleversements que l’épidémie de coronavirus a provoqués à Genève.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.