Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Revue de presse de la PandémieLe virus du Covid-19 n’est pas apparu pour la première fois en Chine

Des preuves de la présence du virus en Italie avant son identification en Chine ont été fournies dans l’étude d’une équipe de cancérologues italiens.

Propagation discrète

64 commentaires
Trier:
    Guillaume2300

    Je suis consterné par la démonstration d’un faible niveau de culture et souvent la bêtise qu’offrent de nombreux commentaires (concernant cet article, mais aussi tout au long de cette pandémie).

    L’importance de savoir si le virus est « né » ou non en Chine n’a pas pour objet d’accuser ou non la Chine, mais de comprendre la dynamique de propagation d’une pandémie. Sauf dans le cas de cas de la création d’une arme, ni les pays ni les nations ne sont responsables de l’apparition de nouveaux virus.

    Les virus sont des vecteurs de code génétique indispensables à la vie. Certains sont pathogènes, c’est naturel. Comme pour les bactéries, certaines sont mortelles pour l’homme, et pourtant sans d’autres nous n’existerions pas.

    Ensuite c’est une question de statistique (avec des biais concernant les conditions climatiques …). La population chinoise représente quasiment le quart de l’humanité et donc elle a toutes les chances de gagner au « tirage au sort ». Mettez dans un lieu la même proportion de Suisses et de Chinois qu’en réalité (soit 1 Suisse pour 176 Chinois – très approximativement pour les puristes) et tirez une balle dans le tas, vous atteindrez très probablement un Chinois. Refaites l’expérience en incluant toutes les nations du monde et vous aurez 25% d’atteindre un Chinois.

    (à suivre)