Passer au contenu principal

Encre bleueLe trésor des ginkgos

Chris Blaser

En ce premier lundi de novembre, le soleil donne bonne mine à tout ce qu’il éclaire. Aux arbres, surtout. Dans sa lumière, les feuillus sont d’une splendeur absolue. Et parmi cette symphonie de couleurs rougeoyantes, il est un jaune qui irradie loin à la ronde. Le jaune des ginkgos!

Certains les nomment arbres aux quarante écus, en souvenir du prix exorbitant que paya en son temps un botaniste français pour obtenir un pied de cette rareté. On les surnomme plus souvent arbres aux mille écus, rapport à la couleur de leurs feuilles qui scintillent dans les airs avant de former des tapis d’or au pied de leur tronc.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.