Passer au contenu principal

Championnat suisse interclubLe TC Genève Eaux-Vives devra batailler pour défendre son titre

Très relevée, la compétition met à mal les ambitions du club, battu sèchement à domicile par les Zurichois du TC Seeblick. Un résultat sévère qui n’empêche pas son directeur, Eric Rogers, de garder son cap.

Johan Nikles s’est bien battu avant de capituler au super tie-break.
Johan Nikles s’est bien battu avant de capituler au super tie-break.
LUCIEN FORTUNATI

Un soleil de plomb écrase le parc des Eaux-Vives. Ça bataille fort sur les courts et ça babille doucement sur la terrasse du lounge club. Ici, dans l’écrin du TC Genève, le tennis a repris ses droits et ses habitudes. «Dès la fin du confinement, on est passé du rien au trop-plein. Nos membres font la queue pour jouer, nos stages d’été sont bondés, les cordeurs sont débordés et le personnel d’entretien ne chôme pas», indique Eric Rogers, le directeur des lieux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.