Passer au contenu principal

C’est votre histoire«Le sport à haut niveau m’a détruit»

Attendu au sommet du ski alpin, Sven est passé des pistes aux affres des blessures physiques et psychiques. Dix ans plus tard, il s’est reconstruit grâce à l’écriture.

Sven Papaux
Sven Papaux
Corinne Sporrer

Cet article a été rédigé par les journalistes de «Femina». Retrouvez plus d’articles sur Femina.ch

Je ne serais sans doute plus là sans l’appui de ma famille: le regard bienveillant de mes parents, l’optimisme de mes grands-parents et mes frères et sœurs qui m’ont toujours soutenu. Ils voulaient me voir heureux. Pourtant, dans le sport de haut niveau, je n’aurais jamais cru embrasser une telle solitude. Ça te bouffe de l’intérieur. À un moment, tu comprends que tu ne joues plus, que ça n’est plus pour rigoler. On mise sur toi, on te force à grandir trop vite.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.