Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Environnement aux États-UnisLe sommet de Biden ravive l’espoir sur le climat

«Nous avons fait de grands progrès», s’est félicité vendredi Joe Biden, à la fin de son sommet pour le climat.

Un coup d’accélérateur

États-Unis «de retour»

Sentiment d’urgence

Concrétiser les promesses

ATS

3 commentaires
Trier:
    Gilles Hieron

    Ces 30 prochaines années, la montée des températures va diminuer ou se stopper. La raison? Les modèles récents sur l'activité du soleil prédisent (et eux ils sont bons, contrairement aux machins qui servent pour guider le GIEC sur les effets des gaz à effet de serre) que l'activité solaire va à partir 2020 environ se réduire gentiment à un niveau proche de ce qu'il y a eu en 1650. Le pic d'inactivité sera aux alentours de 2035. On le voit déjà avec la diminution notable des tâches solaires depuis 2 ou 3 ans que c'est assez probable.

    Le résultat possible va être que les effets du réchauffement vont être en bonne partie contrebalancés pour ne pas dire complètement. Les températures vont donc monter moins vite durant 2 décennies environ.

    Et là on voit venir gros comme un camion tous les cocos de la religion escrologiste venir nous dire que c'est grâce aux efforts que le monde occidental aura entrepris, alors que les autres pays émettant de plus belle les émissions auront continué de plus belles. Et comme eux vont augmenter leurs émissions, il n'y aura pas de diminution des émissions globalement malgré nos efforts.

    On la sent arriver assez clairement que nos bonimenteurs vont faire comme si de rien n'était avec la continuation des émissions à l'échelle planétaire pour venir nous dire qu'on a stoppé la hausse grâce aux efforts consentis pour que ça cadre avec le narratif.

    On aura comme d'habitude droit à la dose de bullshit habituelle.