Passer au contenu principal

Sécurité informatiqueLe site du Conseil central islamique suisse piraté

Depuis dimanche, journée de votation sur l’interdiction de la burqa, le site internet du Conseil central islamique suisse est inaccessible à cause d’une attaque informatique.

Nicolas Blancho est le président du Conseil central islamique suisse (CCIS), dont le site a été piraté lors du dimanche des votations fédérales.
Nicolas Blancho est le président du Conseil central islamique suisse (CCIS), dont le site a été piraté lors du dimanche des votations fédérales.
Keystone

Une attaque informatique paralyse le site internet du Conseil central islamique suisse (CCIS). Elle a commencé dimanche, jour de la votation fédérale sur l’interdiction du voile intégral en Suisse, et se poursuit, a indiqué mardi l’organisation.

Le CCIS s’efforce de rétablir l’accès au site, a-t-il précisé. Il pointe la simultanéité de l’attaque et de l’interdiction de la burqa validée dimanche par les Suisses. L’organisation islamique condamne «avec la plus grande fermeté» la cyberattaque.

ATS

4 commentaires
    Maurice

    Inciter à la désobéissance civile doit être punie, par des peines de prison ferme!

Articles en relation