Passer au contenu principal

Les arts vivants sur la touche«Le sentiment d’incompréhension est de plus en plus fort»

Les acteurs culturels ont manifesté samedi dans plusieurs villes de Suisse romande (ici à Lausanne) sous le slogan «No culture no future».

«J’avais encore un petit espoir, je voulais y croire.»

Philippe Saire, directeur de Sévelin 36 et des Printemps de Sévelin

Soutiens financiers

5 commentaires
    Bullshit Detector

    Les milieux culturels se comportent comme des mendiants.

    Evidemment, ils sont largement subventionnés. Ou plutôt, ils l'étaient, mais espèrent encore que leur maître finira par lancer le susucre.

    Il leur a fallu des lustres pour enfin se mobiliser samedi dernier. Mais “dans le respect des gestes-barrière“ pour ne pas mordre la main qui les nourrit - même avec des clopinettes.

    J'ai toujours naïvement pensé que les artistes n'étaient pas (tous) des moutons et que leur indépendance d'esprit a priori leur permettait de sortir du prêt-à-penser.

    Mais évidemment, lorsque l'État vous tient par la bourse, il est plus difficile d'avoir du courage.