Passer au contenu principal

Des experts mettent en garde«Le sentiment de la menace du virus se perd»

Alors que la Suisse compte 99 nouveaux cas de coronavirus ce dimanche, les mises en quarantaine ne sont pas suffisamment respectées.

À l’image de ces baigneurs photographiés ce dimanche à Cologny (GE), de nombreux Suisses ont tendance à relâcher leur vigilance face au virus. Une attitude qui inquiète certains experts.
Un dimanche dans l’insouciance
À l’image de ces baigneurs photographiés ce dimanche à Cologny (GE), de nombreux Suisses ont tendance à relâcher leur vigilance face au virus. Une attitude qui inquiète certains experts.
KEYSTONE/EPA/SALVATORE DI NOLFI

«Nous voudrions tous être rassurés, mais la menace est toujours là et la détente actuelle est exagérée.» Le professeur Didier Trono, responsable du groupe diagnostic et test de la task force scientifique Covid-19, a effectué cette mise en garde dans «Le Matin Dimanche». Il n’est pas le seul expert à s’inquiéter du relâchement de la population face aux risques de contamination.

Le «SonntagsBlick» relaie ainsi les propos tenus par les états-majors de crise de plusieurs cantons alémaniques ces dernières semaines: «Le sentiment de la menace du virus se perd, c’est une grave erreur de jugement.» On s’attend dès lors à ce que le nombre de cas de Covid-19 augmente prochainement en Suisse. Les Cantons renforcent d’ailleurs les effectifs dédiés au traçage des contacts des personnes déclarées positives au coronavirus, relève «Le Matin Dimanche». Par ailleurs, affirme la «SonntagsZeitung», ils ont reçu l’instruction de mieux contrôler les concepts de protection sanitaire pour les restaurants et les boîtes de nuit et en rendre compte aux autorités fédérales.

Dimanche en milieu de journée, 99 cas supplémentaires avaient été communiqués en 24 heures, contre 110 la veille, selon le décompte de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il n’y a pas de nouveaux décès annoncés. La Suisse dénombre toujours 1688 morts liés au Covid-19, selon cette même source.

Contrôles systématiques dans les avions?

En cette période de vacances estivales, la réouverture des frontières cause également des soucis aux autorités. Selon la «NZZ am Sonntag», moins de la moitié des personnes revenant de pays à risque respectent la quarantaine obligatoire. Depuis l’introduction de cette mesure obligatoire le 6 juillet dernier, quelque 6000 personnes sont arrivées en Suisse via les aéroports de Genève, Zurich et Bâle en provenance des pays en question. Or, 25 des 26 cantons ont annoncé le 17 juillet que seules 630 personnes étaient en isolement et 2328 en quarantaine, constate le journal alémanique, cité par l’ATS.

À cet égard, le président de la faîtière des médecins cantonaux Rudolf Hauri réclame des contrôles dans tous les avions et bus qui reviennent de pays considérés comme à risque, alors que l’OFSP ne prévoit que des contrôles sporadiques. Le Zougois demande aussi une campagne d’information à l’intention des voyageurs concernés, rapporte la «NZZ am Sonntag».

La «liste noire» de Berne compte actuellement 29 États. Une douzaine d’autres pays devraient y être ajoutés cette semaine, parmi lesquels le Luxembourg.