Passer au contenu principal

L’aide à l’aéronautique diviseLe sauvetage de l’aviation déplaît à la moitié des Suisses

Notre sondage révèle que 46% des personnes interrogées ne soutiennent pas les garanties bancaires d’un volume de 1,2 milliard de francs accordées à Swiss et Edelweiss.

Des avions de la compagnie Swiss sont stationnés à l’aéroport de Dübendorf (ZH), le 23 mars 2020. La pandémie de coronavirus a mis le secteur de l’aéronautique pratiquement à l’arrêt.
Les Chambres fédérales ont accordé des garanties bancaires à hauteur de 1,275 milliard de francs aux compagnies Swiss et Edelweiss.
Des avions de la compagnie Swiss sont stationnés à l’aéroport de Dübendorf (ZH), le 23 mars 2020. La pandémie de coronavirus a mis le secteur de l’aéronautique pratiquement à l’arrêt.
KEYSTONE/Ennio Leanza

En difficulté, les compagnies aériennes Swiss et Edelweiss ont reçu le soutien de la Confédération. Le parlement a approuvé un paquet de sauvetage à une majorité confortable durant sa session extraordinaire de mai. Or les garanties bancaires, portant sur un volume de 1,2 milliard de francs, divisent fortement la population.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.