Passer au contenu principal

InterviewLe Salon de l’auto menacé de liquidation dès septembre!

Le directeur du Salon, Sandro Mesquita, tire la sonnette d’alarme. Malgré le vote d’un prêt par le Grand Conseil genevois, la plus grande manifestation du pays pourrait disparaître.

Sandro Mesquita, directeur du Salon de l’auto. La manifestation a besoin d’aide rapidement, mais elle doit surmonter de nombreux obstacles.
Sandro Mesquita, directeur du Salon de l’auto. La manifestation a besoin d’aide rapidement, mais elle doit surmonter de nombreux obstacles.
Irina Popa

C’est un début au son du canon. Nommé en mai, Sandro Mesquita, le nouveau directeur du Salon de l’auto, le Geneva International Motor Show (GIMS), est entré en fonction alors que la manifestation est dans la tourmente. Après l’édition 2020, annulée, celle de 2021 est menacée et le secours demandé à l’État donne lieu à un impitoyable bras de fer. Si une solution n’est pas trouvée rapidement, la manifestation pourrait mettre la clé sous la porte dès septembre. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.