Passer au contenu principal

FauneLe pygargue a quitté la Maison-Blanche pour le Bioparc Genève

Cet oiseau au vol imposant figure sur le blason présidentiel des États-Unis. Le voici, en chair et en os, bien vivant, aux portes de Genève. Première rencontre.

Atlas, le pygargue, et Tobias, le directeur du Bioparc. Ils se connaissent depuis peu, mais la connivence dans l’expression du regard est frappante.
Atlas, le pygargue, et Tobias, le directeur du Bioparc. Ils se connaissent depuis peu, mais la connivence dans l’expression du regard est frappante.
Laurent Guiraud

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.