Passer au contenu principal

Finances publiquesLe projet de budget veyrite est déficitaire pour la troisième année consécutive

L’Exécutif a présenté sa volonté de ne pas augmenter l’impôt pour préserver les ménages en ces temps de crise.

 L’excédent de charges s’élève à 549’000 francs.
L’excédent de charges s’élève à 549’000 francs.
Laurent Guiraud

Pas d’augmentation d’impôt et pas de réintroduction de la taxe professionnelle. Le projet de budget 2021 de Veyrier, déficitaire, a dans l’ensemble rencontré un bon accueil avant d’être renvoyé en commission mardi. L’excédent de charges s’élève à 549’000 francs.

Le Conseil administratif renonce à toucher les ménages en temps de crise – ce qui a été salué par tous les partis – et maintient grosso modo les subventions aux associations. Quatre postes sont demandés pour renforcer l’administration. Une bonne surprise: la part privilégiée, c’est-à-dire le pourcentage touché en tant que commune de domicile, passe de 41 à 44% en raison d’une augmentation des mètres carrés du domaine public (incorporation de la parcelle jouxtant l’école du Grand-Salève). «C’est un impact non négligeable qui permet de ne pas toucher au porte-monnaie des ménages», a expliqué Jean-Marie Martin, le conseiller administratif PDC chargé des Finances.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.