Passer au contenu principal

BilanLe procureur de la Confédération est passé de héros à zéro

Brillamment réélu en 2015, Michael Lauber est contesté de toutes parts. Les raisons de sa chute vont bien au-delà des rendez-vous secrets avec la FIFA.

Michael Lauber avant sa comparution devant la commission du parlement le 13 mai 2019.
Michael Lauber avant sa comparution devant la commission du parlement le 13 mai 2019.
KEYSTONE/Anthony Anex

Rarement le sommet d’une carrière aura été plus facile à dater. C’est le 17 juin 2015 que Michael Lauber a atteint son zénith. Ce jour-là, le parlement suisse le réélit comme procureur de la Confédération avec un résultat brillant, 195 voix sur 215.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.