Passer au contenu principal

Explosion au Liban«Le port de Beyrouth est le symbole de la corruption qui mine le pays»

Pour le politologue Karim Bitar, de l’Université Saint-Joseph, la tragédie qui endeuille le Liban démontre le caractère mafieux de sa caste dirigeante.

 Vue du port de Beyrouth dévasté après la double explosion de mardi soir, qui a fait plus d’une centaine de morts et des milliers de blessés.  Des silos à grains, au centre de l’image, ont été entièrement détruits.
Vue du port de Beyrouth dévasté après la double explosion de mardi soir, qui a fait plus d’une centaine de morts et des milliers de blessés. Des silos à grains, au centre de l’image, ont été entièrement détruits.
AFP

En quoi la double explosion de Beyrouth est-elle révélatrice de la crise qui frappe le Liban?

Cette tragédie intervient au pire moment pour le Liban, alors que le pays est plongé dans le chaos, la pire crise économique de son histoire. C’est un «annus horribilis» pour nous: après la crise financière, la Révolution libanaise qui n’a pas porté ses fruits, on découvre maintenant qu’il y avait cet énorme stock de nitrate dans le port!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.