Passer au contenu principal

Élection au Conseil d’État«Le PLR doit cesser les guerres d’ego et renouer avec sa base»

Pour l’ancien président du PLR Alain-Dominique Mauris, le parti n’a pas entendu sa base, dont une partie reste attachée à Pierre Maudet.

Pourquoi prenez-vous position aujourd’hui?

Parce que le parti est en grand danger de rupture. Cela a commencé il y a trois ans, quand nous sommes entrés dans le conflit de personnes plutôt que de nous concentrer sur les choix politiques. Le 7 mars, cette déchirure s’est révélée dans l’urne, une grande partie des électeurs PLR se ralliant à Pierre Maudet, une autre choisissant Cyril Aellen. C’est dramatique

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.