Passer au contenu principal

QuébecLe père de deux fillettes tuées sans doute retrouvé mort

Le corps d’un homme a été retrouvé par la police québécoise qui pense qu’il s’agit du père soupçonné d’avoir enlevé et tué ses deux petites filles.

Image d’illustration.
Image d’illustration.
AFP

Le corps d’un père de famille traqué depuis près de deux semaines par la police québécoise, qui le soupçonne d’avoir enlevé puis tué ses deux fillettes, aurait été retrouvé lundi, a annoncé la Sûreté du Québec.

«À la suite d’une information reçue d’un citoyen, le corps d’un homme a été trouvé dans le secteur de Saint-Apollinaire vers 19 h», a tweeté lundi la police québécoise. «Tout porte à croire qu’il s’agirait de Martin Carpentier», l’homme de 44 ans dont la traque a tenu en haleine tout le pays depuis sa disparition le 8 juillet dernier. «Selon les premières constatations, il se serait enlevé la vie», a poursuivi la Sûreté du Québec.

Coïncidence ou pas, la découverte du corps a été faite quelques heures après les funérailles à Lévis, près de Québec, des deux fillettes âgées de 6 et 11 ans. Leurs corps avaient été retrouvés dans un bois de la commune de Saint-Apollinaire (Québec) le 11 juillet, provoquant une vague d’émotion dans toute la province.

Le Premier ministre de la province François Legault s’était dit «bouleversé» par cette «tragédie nationale».

Recherches

Lundi dernier, la voix brisée par l’émotion et les sanglots devant un mémorial improvisé à la mémoire de ses filles, la mère de Romy et Norah avait rendu un hommage déchirant à ses «deux belles princesses d’amour», retransmis en direct sur les télévisions canadiennes.

D’importantes recherches, terrestres et aériennes, ont été menées depuis le 8 juillet dans cette région boisée à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de Québec, pour retrouver Martin Carpentier. Les parents de deux fillettes étaient séparés.

La voiture du père de famille avait été retrouvée après avoir fait plusieurs tonneaux, mais les policiers arrivés sur les lieux peu après l’accident avaient trouvé le véhicule vide, ses occupants introuvables. Une alerte Amber avait été lancée le lendemain. Les corps des deux fillettes avaient été retrouvés quelques jours plus tard dans un bois. Les conclusions de l’autopsie n’ont pas été révélées, et les motivations du père demeurent un mystère.

AFP/NXP