Passer au contenu principal

Plein airLe parc des Bastions affiche sa beauté hors du temps

Pour admirer la restauration réussie de l’allée centrale, c’est maintenant. Le lieu le plus vivant du centre-ville se visite comme une gravure d’époque. Oui, mais laquelle?

Le parc des Bastions dans son écrin restauré.
Le parc des Bastions dans son écrin restauré.
LAURENT GUIRAUD

Au moment de présenter, il y a trois ans, les travaux de rénovation du parc des Bastions, l’ancien magistrat Guillaume Barazzone avait annoncé que ce lieu très prisé de la vie genevoise allait, au sortir de sa cure de jouvence, «retrouver son aspect historique». Il ne croyait pas si bien dire.

Cet hiver, en effet, notre parc caméléon – comme aime à le qualifier la Municipalité en se livrant au décompte des innombrables manifestations populaires accueillies in situ – s’apparente à une véritable épure patrimoniale. Il se visite dans son écrin restauré, sans que notre regard ne soit dérangé par un corps étranger posé là, à même le sol, le long des contre-chemins assurant la jonction entre l’allée centrale et les pelouses.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.