Passer au contenu principal

Difficultés financièresLe parc d’attractions Verticalp est au bord du gouffre

L’entreprise, en mains de la Commune de Finhaut, est dans une situation financière critique. Des voix s’élèvent contre la gestion des deniers publics.

La société affiche une perte cumulée de 2,7 millions de francs et des dettes pour près de 10 millions.
La société affiche une perte cumulée de 2,7 millions de francs et des dettes pour près de 10 millions.
DR

Jusque sur les chaînes de télévision française, Verticalp fait sa promotion. Situé juste avant la frontière dans le village du Châtelard (VS), ce parc qui inclut un train panoramique et deux funiculaires, dont un parmi les plus raides du monde (87% de pente) emmène les touristes jusqu’au barrage d’Emosson.

Mais, plus que sa déclivité vertigineuse, c’est aujourd’hui l’ampleur du trou financier qui donne le tournis aux citoyens de la commune de Finhaut, actionnaire majoritaire depuis 2014. Selon les documents que nous nous sommes procurés, la perte cumulée atteint 2,7 millions de francs et les dettes se montent à près de 10 millions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.